News tunisienne

24 juillet, 2008

Le pacte dans le dialogue national et les dialogues régionaux

Classé sous pacte jenesse — newstn @ 19:09

Dans un discours magistral au peuple tunisien prononcé à l’occasion du vingtième anniversaire du changement, le président Zine El Abidine Ben Ali a proclamé 2008 année du dialogue avec la jeunesse. Le chef de l’Etat a appelé les jeunes tunisiens « de toutes les catégories et de toutes les sensibilités, à participer à l’élaboration d’un pacte de la jeunesse portant sur les constantes et les choix majeurs que nos jeunes oeuvrent à consacrer, qui doit refléter les aspirations de la jeunesse, sa vision de l’avenir, et définir les valeurs communes devant nous stimuler à forger un avenir prometteur. »
Il s’agit d’un pacte devant être élaboré exclusivement par les jeunes, un pacte conçu pour les jeunes, par les jeunes.
Les contours de ce projet commencent à prendre forme à la faveur d’un dialogue multiforme instauré tout au long de l’année 2008.
Sans revêtir un caractère juridique quelconque, le pacte national de la jeunesse est un engagement moral auquel adhèrent tous les jeunes de Tunisie, à l’intérieur et à l’extérieur.
Un engagement entre jeunes, par lequel ils définissent les principes et les valeurs qui remportent leur consensus et qu’ils s’engagent à mettre en œuvre. Un engagement par lequel ils déclarent leur rejet de tout autre comportement qu’ils réprouvent.
Plus de 6000 dialogues ont eu lieu. Y ont assisté plus de 200.000 jeunes. Les préoccupations et les suggestions exprimées lors de ces dialogues ont été consignées dans des rapports comportant des milliers de pages.
Quelque 10.000 jeunes fréquentent d’une manière assidue le forum Internet qui a accueilli plus de 100.000 visiteurs.
Des jeunes de tous les partis politiques ont assisté aux dialogues. Les dialogues organisés par les partis ont drainé un nombre important de jeunes (—-).
Multiples et variées, les « idées pour la Tunisie » présentées lors du dialogue sont susceptibles pour la plupart d’enrichir considérablement le contenu du pacte de la jeunesse.
Un certain nombre de jeunes ont même conçu un projet de pacte, à l’instar des jeunes du gouvernorat de Béja qui ont élaboré un projet à l’occasion de leur dialogue qui s’est déroulé au parc de loisirs de Dejba, délégation de Tibar, « dont voici le texte ».
L’élaboration du pacte obéira à des critères scientifiques. Toutes les idées exprimées seront passées en revue et répertoriées, comme il sera procédé à la sélection des idées les plus pertinentes.
L’élaboration du pacte obéira à des critères démocratiques. La plupart des idées exprimées à propos du pacte ont fait l’objet de présentation et de discussions au cours des dialogues exhaustifs qui se sont poursuivis en dehors des salles et des enceintes.
Les éléments du pacte seront élaborés lors du festival d’été qui aura lieu les 4, 5 et 6 juillet 2008. Une première mouture du pacte sera disponible à la clôture du festival.
Les dialogues régionaux, organisées dans chaque gouvernorat, offriront aux jeunes qui se sont particulièrement distingués par la pertinence de leurs idées, l’opportunité de prendre part à la discussion du projet préliminaire du pacte.
Ces mêmes jeunes participeront ensuite au dialogue qui sera organisé à l’échelle nationale et procèderont alors à la formulation du texte final du pacte national de la jeunesse.
Tout au long de cette période, vous avez le loisir de participer à l’élaboration du pacte en présentant vos idées et vos suggestions.
N’hésitez pas à présenter des projets de pacte, ou à en esquisser quelques grandes lignes que vous jugez particulièrement intéressantes et susceptibles de figurer dans le pacte.
N’hésitez pas à recourir au site www.pactejeunesse.tn et plus précisément à la rubrique « Pacte national de la jeunesse ».
Vous pouvez aussi utiliser les messages SMS au numéro 87222 que nous allons collecter et mettre à profit.
Vous avez la faculté de recourir aux journaux et de tous les medias disponibles.
Envoyez vos correspondances à la commission nationale du dialogue avec les jeunes par la poste à l’adresse suivante : « 38, avenue Mohamed V- BP 27 – 1002 Tunis » , ou bien par FAX au 71.835.225, ou de préférence par email à l’adresse suivante : i nfo@pactejeunesse.tn
Si vous souhaitez participer à l’élaboration du pacte avec vos amis, n’hésitez pas à constituer des groupes et de rédiger vos propositions.
La commission nationale du dialogue avec les jeunes procédera à la publication du pacte dans sa version préliminaire dans le courant de la deuxième moitié du mois de juillet 2008, avant de publier le texte final du pacte après son approbation lors du dialogue national qui aura lieu le 20 septembre.
A chaque étape de ce dialogue, vous avez la latitude de commenter tous les projets du pacte.
La même démarche démocratique qui a présidé au déroulement du dialogue sera adoptée lors de l’approbation du pacte, conformément aux recommandations expresses du président Zine Al Abidine Ben Ali.
Nous attendons vos idées. Nous attendons vos suggestions.
Vous pouvez vous référer aussi au message du président Ben Ali aux jeunes, qu’il a adressé à l’ouverture du dialogue, dans laquelle le chef de l’Etat a défini les objectifs et les orientations du dialogue et du pacte.
Comme il vous sera possible de prendre connaissance des messages adressés par les jeunes, de toutes les régions et des secteurs les plus importants, au président Ben Ali, en réponse au message présidentiel.
Nous vous avons offert l’opportunité de participer directement à l’élaboration du pacte. Nous avons reçu sur le site www.pactejeunesse.tn quelques participations. Cet échange a été entrepris dés le lancement du dialogue et suite à l’ouverture du site web qui lui est consacré. Certes, ces contributions sont relativement modestes en quantité, Il n’en demeure pas moins qu’elles revêtent une importance symbolique significative dans la mesure où elles préfigurent en quelque sorte le cachet démocratique qui caractérise tout le processus d’élaboration du pacte dés le lancement du dialogue.
Nous allons assister, aussitôt le dialogue lancé et jusqu’à l’approbation du pacte, à un incomparable processus démocratique d’une grande vigueur où les jeunes auront joué un rôle de premier plan.
L’adhésion au pacte est tout à fait libre. Tous les jeunes affiliés ou non à des partis politiques ou à des structures de la société civile sont parfaitement libres d’y apposer leur signature.
Vous pouvez exprimer votre adhésion au pacte de diverses manières.
- Par correspondance individuelle et directe à l’une des adresses suivantes :
38, avenue Mohamed V- BP 27. 1002 Tunis
FAX au 71.835225
Email: : i nfo@pactejeunesse.tn
- Par SMS au 87222 pour les abonnés de Tunisie Télécom.ou de Tunisiana

- En recourant à notre site web www.pactejeunesse.tn, rubrique « Pacte national de la jeunesse ».
Vous pouvez aussi exprimer votre attachement au pacte à travers des motions et des messages collectifs, dans des espaces éducatifs, professionnels ou de loisirs, ou bien dans le cadre des partis, des organisations, des maisons de jeunes et de culture et de n’importe quel autre espace hébergeant le dialogue, comme les « salons de thé », les publinets etc.…Votre attachement au pacte, vous pouvez l’exprimer également sous forme d’expressions artistiques, soit individuellement, soit collectivement ( tableaux de peinture, sculptures, statuts, danses etc.) ou bien à l’occasion des rencontres organisées en vue de permettre aux jeunes d’exprimer leur adhésion au pacte.
. Comme vous avez le loisir de créer des sites web appropriés, ou d’utiliser les sites web (dont voici la liste) conçus à l’échelle régionale à la faveur du dialogue, en vue de signer le pacte et de s’y engager.
Vous avez la possibilité de concevoir des blogs pour poursuivre le dialogue, mettre l’accent sur l’importance du pacte, commenter son contenu ou pour vous y engager.
Les médias ont un rôle de premier plan à jouer à ce niveau.Vous pouvez y recourir pour exprimer votre engagement au pacte ou pour formuler quelques commentaires. Nous attendons de toutes les chaînes nationales de télévision, qu’elles soient publiques ou privées, des radios publiques et privées, nationales et régionales, qu’elles contribuent à faire connaître le pacte, à recueillir les adhésions au pacte. De Radio Monte Carlo Monde, nous attendons qu’elle continue sur la même lancée, qu’elle poursuive l’action déjà entamée depuis le démarrage du dialogue.
Nous invitons les radios diffusant leurs programmes sur le web à poursuivre leur effort pour animer le dialogue, en offrant notamment aux jeunes l’opportunité d’exprimer via le web leur engagement en faveur du pacte.
Notre appel s’adresse plus particulièrement aux radios suivantes :
www.radio-ocean.net
www.radio.tounesbledi.net
www.passerelleFm.net
Le dialogue avec les jeunes va se poursuivre jusqu’à la fin de 2008, proclamée année de dialogue avec les jeunes.

Laisser un commentaire

Just the story of a girl |
MAUX |
Une voix dans ma tête |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | le routar de sl
| AfricaDelice
| LAURALINE